VOIR LE BEAU DANS L’ORDINAIRE « De l’ordinaire à l’extraordinaire… »

IMG_0807.jpeg

VOIR LE BEAU DANS L’ORDINAIRE « De l’ordinaire à l’extraordinaire… » est un projet Danse avec l’école Maternelle Goutte d’Or porté par l'enseignante Danièle Cymbler en tandem avec Paulina Ruiz Carballido du Collectif VIDDA. Deux ans de danse 2019-2020 et 2020-2021.

 

Projet réalisé dans le cadre du programme Dix Mois d'École et d'Opéra. 

 

Le programme Dix Mois d'École et d'Opéra a été crée il y a plus de 25 ans par l'Opéra National de Paris, en partenariat avec l'Education Nationale propose d'explorer le champ de l'éducation artistique culturelle, et donne la possibilité de construire durant deux années des projets qui sont autant des parcours singuliers contribuant à la réussite et à l'épanouissement des élèves. 

 

Le projet VOIR LE BEAU DANS L’ORDINAIRE « De l’ordinaire à l’extraordinaire… » explore la "thématique du « BEAU dans l’ordinaire » en Histoire de l’Art (de l’Antiquité à nos jours)= courant qui nous vient de loin et qui s’est révélé à l’aune de la vie de chaque artiste… ou comment les artistes, de tout temps mais surtout à partir du XIV siècle, prônent la beauté du monde par la mise en lumière du quotidien (objets, scènes de genre) afin de mettre en éveil notre capacité à reconnaître la fragilité de ce qui nous entoure et la nécessité de l’admirer au quotidien. Puis, du XIX au XX siècle comment ils s’engagent de manière radicalement différente, beaucoup plus réaliste, pour s’opposer au sublime de la grande peinture académique, en mettant à l’honneur des sujets simples. Les artistes d’aujourd’hui nous invitent à regarder ce que l’on ne voit plus, réveiller nos regards et nos sens pour nous aider à reconnaître le beau et sa poésie dans notre quotidien : chaque matériau, même le plus humble peut avoir un caractère noble et nous aider ainsi à savoir apprécier le monde qui nous entoure". (Danièle Cymbler)

 

OBJECTIFS : 

Relier DANSE- VOIX – ARTS VISUELS sur la thématique : 

« Les Petites choses du quotidien » (gestes, objets, mots, etc.), qui nous animent de manière plus ou moins consciente, qui font vraiment partie de nous et que l’on aimerait mettre en lumière, sublimer…. 

 Ceux que l’on aime – doudous, vêtements, jouets – 

 Ceux dans lesquels on évolue sans jamais s’y attarder véritablement – rue, école, maison – 

 Ceux qui nous définissent – mots, sons, gestes répétés, attitudes, signatures dansés - 

 Ceux qui sont plus symboliques – secrets, émotions – 

 

A la manière de l’artiste JUDITH SCOTT (Artiste américaine une grande figure de l’art brut), les élèves ont fabriqué de doudous particuliers (objets choisis par les enfants) et entourés de fils de laine, de fibres variées, de bandes de tissus pour les entourer, les cacher, les protéger. 

25 séances d’ateliers danse avec les enfants, 2 séances d’ateliers parents-enfants,Impromptus et portes ouvertes.

Première année 2019-2020

Ateliers Danse, Ateliers Arts Visuels, Création vidéodanse et Visites à l'Opéra de Bastille et Garnier.

Deuxième année 2020-2021.

Ateliers Danse, Ateliers Arts Visuels et Correspondances ciné-chorégraphiques.

Vidéodanse "Doudou mon doudou"